· 

FETE DE L' AGNEAU A PAUILLAC

Pourquoi l'agneau de Pauillac ?

L'histoire de l'agneau de Pauillac est née d'une tradition basque qui remonterait au XVIIIè siècle où certains  bergers "tranhumants" basques quittaient leurs vallées à la fin du mois de septembre pour rejoindre le Médoc avec leurs bêtes pour la période hivernale.

Les troupeaux désherbaient naturellement les vignes et offraient le plus souvent un agneau aux propriétaires.

Les agneaux nés de ces transhumances ne quittaient plus la bergerie jusqu'à leur commercialisation. Ils étaient, de fait, nourris au lait de leur mère. Cette tradition s'est poursuivie jusque dans les années 1950.

Sa chair était très appréciée en Angleterre et la demande étant plus grande que l'offre, Bordeaux, libourne, langon et Pauillac ont dû s'adapter à ce marché grandissant.

La mention "Agneau de Pauillac" apparaît pour la première fois sur un menu lors de la visite en 1903 du roi d'Angleterre Edouard VII sous la présidence d'Emile Loubet.

 

Aujourd'hui le label rouge et l'IGP (indication Géographique protégée)  "Agneau de Pauillac" garantit que l'agneau est issu de l'une des races spécifiques réservées à cette appellation, qu'il est élevé au lait de sa mère, sans toutefois dépasser 75 jours. Sur la fin de sa vie, il reçoit une alimentation à base de céréales, mélasse et sucre de canne qui confère à sa viande son goût si particulier et sa chair rosée. Il est élevé exclusivement en Gironde.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0